Pour augmenter son niveau de confiance en soi, il y a un bon moyen, c’est sortir de la « zone de confort ».

La « zone de confort » est cet endroit où nous sommes très à l’aise pour déployer notre savoir-faire, c’est les domaines dans lesquels nous sommes des expertes.Pour augmenter sa confiance en soi, il s’agit d’aller dans la « zone de challenge », celle où se trouvent les défis, le nouveau, l’audace. Quand nous sortons de notre savoir-faire habituel pour explorer l’inconnu, notre niveau de confiance augmente et notre expérience aussi par la même occasion.

Seulement, chacune visite la « zone de challenge » à sa mesure, c’est-à-dire pour ressentir suffisamment de stress, ce stress moteur qui nous met en action. Si nous allons trop loin dans l’exploration, nous pourrions nous retrouver dans un stress paralysant, voir destructeur.

J’ai expérimentée cette sortie de zone, lors d’un networking durant lequel je devais faire une présentation sur « la confiance en soi » (pas étonnant 😉 en anglais. Cela faisait déjà plusieurs années que je n’avais pas eu l’occasion d’avoir une discussion en anglais, et j’avais plutôt l’habitude de termes commerciaux et bancaires. Faire cette présentation en anglais en utilisant un vocabulaire en lien avec le développement personnel devant une quinzaine de personne, c’était juste assez stressant. Tout c’était bien passé, malgré quelques bafouillements et certains mots que je ne savais plus dire. Sauf qu’à la fin, quand j’aurai pu saisir l’opportunité de donner mes cartes de visites, je me suis dégonflée! Proposer mes services pour faire des coachings en anglais, c’était trop de stress et de challenge. Peut-être une prochaine fois, j’oserai sauter ce pas…