En général, quand est-ce que nous nous décidons à opérer un véritable changement?

  • quand nous n’en pouvons plus émotionnellement, physiquement et/ou spirituellement
  • quand nous n’avons plus choix (par exemple il y’a une échéance de temps)
  • quand cela semble facile

Ai-je assez mal maintenant?

Par le passé, mes changements s’opéraient dans la douleur et je me décidais de me mettre en action uniquement quand j’avais assez mal, pourquoi?

  • J’avais l’espoir que les choses finiraient par changer ou s’améliorer
  • Je ne savais pas mettre clairement mes limites, du coup j’avais le sentiment que les autres venaient me piétiner
  • Je n’exprimais pas mes ressentis, mes besoins et mes attentes
  • Je décidais de supporter

En quoi est-ce un problème?

  • Rien ne changeait vu que les autres ne savaient pas ce que je vivais
  • J’étais dans l’insatisfaction permanente
  • J’étais facilement irritable
  • Je ruminais

Et quand c’est trop, que se passait-il?

  • J’étais dans l’évitement des personnes et/ou des situations
  • Je me mettais dans des états émotionnels très désagréables
  • Il y’a une personne qui finissait par « ramasser » pour tous les autres

Que faire?

  • Reconnaître sa souffrance face à la situation actuelle
  • Reconnaître sa peur vis-à-vis des changements à mettre en place
  • Prendre soin de soi
  • Penser à « qu’est-ce que j’aimerai avoir à la place de la situation actuelle? »
  • Visualiser sa situation idéale
  • Commencer à agir

Bien sûr, qu’aujourd’hui je me retrouve encore embarquée dans des situations qui me font « mal », seulement j’ai baissé mon niveau de « supportabilité » et je réagis plus rapidement.

« Dans ce monde quand une douleur disparaît, une joie renaît. Toutes s’équilibrent. » Albert Camus