Il était une fois, une super maman qui travaille. Elle faisait de son mieux pour que tout son entourage familial et professionnel aille bien. Elle les choyait, elle s’occupait de leur bien-être matériel, moral et émotionnel.

Et elle dans son silence, elle supportait cette situation car c’était son devoir de femme forte. On ne lui demande pas, si elle a besoin d’aide ou comment elle se sent. On lui demande de continuer à être forte , à être disponible. Peu importe sa fatigue et sa frustration tant que leur monde continue de tourner. Tous ses efforts semblent être si « normaux ».

Malgré la fatigue et les frustrations, même au bord des larmes, elle continuait à sourire. Elle était prête à se sacrifier pour les autres. Après tout, c’est la vie! Avec le temps, elle a fini par disparaître derrière de la femme forte. Elle s’oublie et abandonne ses projets, ses envies.

Sauf que sa flamme intérieure refuse de s’éteindre complètement. Elle désire réaliser ses rêves sans renoncer à son job et sa famille. Alors, elle s’est prise en main pour changer, se responsabiliser et pour inciter son entourage à la soutenir, à l’écouter. Cela n’a pas été facile, il lui a fallut du temps pour se remettre au centre de sa vie. Elle a dû oser modifier ses habitudes pour enfin abandonner son masque de femme forte au bénéfice d’une femme épanouie.

Cette femme forte c’était moi et c’était mes clientes…

Si tu continues de vouloir persister à être une femme forte qui gère tout, pour tout le monde et à la perfection, tu vas finir par complètement oublier tes projets et toi-même. Pour éviter cela, il faudra apprendre à mettre en place de nouveaux fonctionnements.

Pour en savoir plus sur les changements à effectuer, cliquez ici pour découvrir ma méthode « Gynécée »: https://www.ellelead.com/gynecee/

« Quand la femme forte disparaît une minute, elle est immédiatement perceptible, mais quand elle est là, sa présence est habituelle. » Amanda Oleander